Sélectionner une page
Leadership
Serez-vous jugé ou pardonné par vos employés pour votre gestion de crise?
15 avril 2020
Par Andréanne Larouche
 

La covid-19 est là. Impossible d’échapper au branle bas de combat qu’elle a occasionné. Le mode de gestion de crise est activé. Décisions difficiles en mode réaction, réorganisation du travail et tentatives pour donner du sens à ceux qui ne sont pas sur la ligne de front. C’était une première pour plusieurs gestionnaires. Est-ce votre cas ? 

Comme pour toute initiation, la règle d’or de la première fois s’applique. C’est dire que ce ne sera pas votre meilleure fois.

Oui, il y aura eu des bons coups. Oui, vous y aurez appris énormément de choses. 

Sauf que…

Vos employés seront-ils en mesure de pardonner vos décisions ou jugeront-ils la personne que vous aurez été pendant cette gestion de crise au regard de votre gestion de crise dans son ensemble? 

Le résultat vous inquiète ? 

Sachez qu’il est encore possible d’agir pour influencer le résultat. Le retour au travail sera un tout aussi grand défi à relever que la mise en quarantaine passée.

Sans surprise, vous trouverez la magie pour obtenir le pardon de vos employés dans l’authenticité.

Voici quelques pistes à mettre en application très prochainement auprès de votre équipe. 

  1. Lorsque vous ne connaissez pas une réponse, dites-le. 
  2. Lorsque vous ne savez pas quoi faire, osez dire que vous devez réfléchir.
  3. Lorsque vous avez mal évalué les impacts d’une décision, assumez-le.
  4. Lorsque votre organisation vous demande de porter un message, faites le vôtre.  

Et revenez toujours vers vos employés pour leur donner une réponse ou une explication dans un délai relativement court. C’est le secret pour réaliser ce tour de magie. 

Au contraire, vous sentez que malgré vos bonnes intentions, votre public aura un feedback difficile envers votre prestation printanière? 

Prenez votre courage à deux mains. 

Vous devrez travailler à modifier l’image que vos employés se sont nouvellement forgés. Cela prendra du temps et de la patience. Vous devrez être resilient et accepté qu’il en sera ainsi.

  1. Une fois votre prise de conscience faites, mettez carte sur table. Dites-le à votre équipe que les résultats de vos actions ne sont pas ce que vous espériez (si c’est vrai). Une faute avouée est à moitié pardonnée. 
  2. Rappelez-leur les bons coups que vous avez vécu ensemble avant cette période exceptionnelle et unique de votre histoire. 
  3. Lorsque vous sentirez leur cynisme s’éloigner un peu, mettez de l’avant votre plan de match pour recréer vos jours meilleurs en tant qu’équipe. Miser sur des actions, des projets et des mandats qui donneront du sens à leur travail. Soyez porteur d’une vision positive.
  4. Miser sur une gestion de proximité. Soyez présent sur le terrain pour modifier les mauvaises perceptions. Donnez à l’équipe de nouvelles occasions de se forger une opinion positive à votre sujet. 
  5.  Répétez l’exercice autant de fois qu’il le faudra…

 

Votre conseillère DO 

Andréanne 

Des conseils sur le leadership et la mobilisation de vos équipes
Inscrivez-vous ici
Copyright 2020 Andréanne Larouche | Tous droit réservés.